Silence, on arrête de courrir et on prend un vélo

Le vélo semble attirer de plus en plus de passionnés que ce soit pour une pratique sportive, un loisir ou un moyen de locomotion afin de se rendre au travail dans les meilleures conditions. Cette bicyclette a même mis une roue dans le domaine de la technologie.

Il est désormais très facile de transporter un vélo sans effort

Il est loin le temps où les vélos étaient très lourds et difficiles à déplacer. Le cadre n’était pas en carbone, il fallait donc un bon coup de pédale pour grimper cette montée. Aujourd’hui, les matériaux ont largement évolué, ils sont beaucoup plus robustes tout en étant particulièrement légers. De ce fait, vous pourrez aisément le transporter d’une main dans les escaliers ou les transports en commun avant de sortir par l’ascenseur.

La liberté offerte par les bornes Vélib dispatchées dans Paris

Les grandes villes comme Lyon et Paris ont développé des stations dédiées aux vélos. Vous pouvez grâce à un abonnement décrocher un deux-roues, effectuer votre trajet puis l’attacher à une autre borne. C’est un concept à la fois pratique et intéressant puisque vous gagnez en liberté. En effet, si vous ne souhaitez pas réaliser le retour en vélo, vous aurez la possibilité de rentrer en voiture ou en bus. A contrario, s’il vous appartenait, il fallait impérativement le transporter.

Vous pourrez rouler 240 kilomètres sans vous attarder sur l’autonomie

Certains fabricants ont choisi de s’attarder sur le vélo notamment pour le rendre encore plus pratique. Nombreux sont ceux qui renoncent à ce moyen de locomotion, car il demande un effort important. Rimac Automobili a donc pris la décision de développer une version électrique. Contrairement aux idées reçues, elle ne comblera pas vos attentes pendant quelques minutes puisqu’elle sera opérationnelle sur 240 kilomètres sans être rechargée une seule fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *